King’s Cross Pond

 

Londres avait déjà ses Lidos, des bassins à ciel ouvert, l’une d’elle se trouvant même dans le Serpentine, le lac de Hyde Park. La nouveauté? Une piscine naturelle, près de St Pancras, sans produit chimique, l’eau étant filtrée naturellement par les plantes. La végétation est divisée en 6 zones – chacune sa flore, chacune son rôle. Pour la protéger, seules 163 nageurs sont admis chaque jour dans cette petite oasis urbaine.

Comment ça marche? On réserve son entrée en avance sur le site. Le prix varie selon les sessions et l’affluence : comptez £3.50 au plus bas, £6.50 au plus haut. Il suffit ensuite de donner votre nom à l’entrée. Des cabines spacieuses sont proposées pour se changer, ainsi que des casiers de rangement (hauts mais étroits, éviter les sacs à dos encombrants) et des cadenas pour les fermer.

Devant vous, pour l’instant, s’élève juste une petite colline fleurie. Il faudra la longer pour prendre, dans un premier temps, une douche. Obligatoire, histoire de garder la piscine au plus clair des produits cosmétiques, parfums etc… Mais aussi, soyez prévenus, glacée. Passée cette étape, la piscine est à vous!

J’avoue, au premier abord, avoir eu un avis partagé. Belle idée mais les alentours sont encore fort en construction, on aperçoit d’ailleurs gravas et bulldozers dans le terrain annexe. Les plantes méritent une année de plus pour s’étoffer. La magie, en fait, s’opère une fois dans l’eau. Un autre angle de vue qui donne plus de relief aux tours, à l’espace, offrent une atmosphère exclusive. Et puis, nager vers les nénuphars et les roseaux (la zone nageurs est clairement délimitée) a son charme. Les reflets des architectures modernes passés inaperçus du bord du bassin dansent à présent devant vous. L’entrée dans l’eau étant… fraîche, on partage vite quelques éclats de rire avec ceux déjà dans la piscine depuis un moment. Certains sont du quartier, d’autre de l’autre côté de la ville ou du pays. Au loin, de temps à autres, on entend le murmure des Eurostars freiner avant d’entrer en gare… Les touristes aussi font un détour par ici. On continue les conversations sur les chaises longues alentours en observant les nouveaux-venus découvrir les lieux.

Le paysage a certes besoin d’évoluer – laissons-lui le temps – mais l’expérience est un vrai moment de détente. Rendez-vous dans un an pour comparer! Profitez-en pour déjeuner ou prendre un café au Skip Garden à ses côtés.

King’s Cross Pond

King's Cross Pond London natural swimming pool King's Cross Pond London natural swimming pool King's Cross Pond London natural swimming pool King's Cross Pond London natural swimming pool King's Cross Pond London natural swimming pool King's Cross Pond London natural swimming pool King's Cross Pond London natural swimming pool King's Cross Pond London natural swimming pool King's Cross Pond London natural swimming pool

2 Comments

  1. 12 Aug ’15 / 07:17

    Il est vrai qu’au premier abord on doit en effet avoir du mal à se baigner en pleine ville, au pied des buildings… le contraste est saisissant surtout car il s’agit d’une piscine naturelle et non à chlore.
    Mais ce doit être tellement agréable, je trouve que c’est une initiative qui change !

    • Chocoralie
      Author
      6 Sep ’15 / 17:45

      @Rosenoisettes J’avais déjà testé une piscine naturelle près de St Emilion, dans le jardin d’un hôtel en plein vignoble. En ville, en effet, le contraste marque plus. Mais on y retrouve un peu de liberté!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *