Où trouver du street art sur Barranco, Lima

 

 

Bienvenue sur Barranco. Cet irrésistible barrio (quartier) en bord de mer fut construit au 19ème siècle pour l’aristocratie de Lima. Elégance et raffinement donc pour ces sages rangées de villas coloniales : détails art déco, teintes pastels offrant un effet arc en ciel, palmiers dans les rues… Le temps a passé, son atmosphère est aujourd’hui plus bohème. Ses boutiques, cafés, galeries d’art pétillent de créativité. Pas étonnant, donc, que le street art s’y épanouisse pleinement.

Ce ne fut pas toujours le cas. En 2015, le maire de Lima, Luis Castañeda Lossio, ordonna de couvrir plus de 60 fresques de peinture jaune. Officiellement ? Elles défiguraient la beauté de la capitale, nommé patrimoine historique par UNESCO. Officieusement ? Certaines étaient trop ouvertement politiques. C’était sans compter sur la population qui manqua de prendre la décision avec humour. Et la liberté d’expression dans tout ça ? Craignant une vague d’oeuvres plus flamboyantes encore, la mairie de Barranco préféra organiser une compétition de street art, Las Paredes Hablan (les murs parlent). L’occasion de mettre l’héritage péruvien en avant, d’assouplir la situation et de choisir des emplacements méritant un bon coup de peinture.

Bon nombre des 15 projets sélectionnés et réalisés l’époque sont encore là. Le street art, depuis, a repris ses droits. Le quartier rappelle Shoreditch en ce sens… Il n’est pas rare au détour d’une rue de tomber sur une fresque majestueuse, prenant tout un pan de façade. La Google Map ci-dessous liste les lieux principaux où en trouver ainsi que quelques informations sur celles admirées lors de mon passage. Pas si facile d’en trouver en ligne ! Toutes ne sont pas signées, certaines sont réalisées par des collectifs urbains (Los Salvajes, DMJC, 93) : si vous avez des détails, des anecdotes sur les artistes, laissez-moi un mot !

CENTRO INTEGRAL DEL ADULTO MAYOR (CIAM)

Poissons japonais, palette d’écailles bleu évoquant des vagues, fleurs d’hibiscus et mandalas… La communauté du quartier a mis beaucoup de cœur à réaliser cette fresque.

 

where to to find street art in Barranco, Lima Centro Integral del Adulto Mayor (CIAM) mural fish flowers 2

 

LIBRARY WAGON, PARQUE DE LA FAMILIA

Une version péruvienne du chat bus dans Totoro. Ce wagon de train, réaménagé en mini-bibliothèque de quartier, est l’œuvre de Los Salvajes, un collectif d’artistes péruvien composé de Nemo, Jimbo and Roberto Peremese. Notez les yeux multicolores à l’arrière du véhicule, qui se retrouve souvent dans leurs personnages.

 

where to to find street art in Barranco, Lima cat bus by Los Salvajes aka Roberto Peremese, Nemo, Jimbo where to to find street art in Barranco, Lima cat bus by Los Salvajes aka Roberto Peremese, Nemo, Jimbo 2 where to to find street art in Barranco, Lima cat bus by Los Salvajes aka Roberto Peremese, Nemo, Jimbo 5 where to to find street art in Barranco, Lima cat bus by Los Salvajes aka Roberto Peremese, Nemo, Jimbo 3 where to to find street art in Barranco, Lima cat bus by Los Salvajes aka Roberto Peremese, Nemo, Jimbo 4

E. SACHS INSTITUTO DE ARTES VISUALES (SUR L’AV. MIGUEL GRAU)

Cette magnifique mosaïque de poissons s’étendait autrefois sur un mur de plus, à présent repeint en blanc. L’artiste, Yandy Graffer (connu sous le nom Abraham Portocarrero dans le monde du street art) accompagnait son grand-père pêcher, enfant : la mer reste un thème récurrent dans son portfolio.

 

where to to find street art in Barranco, Lima.E. Sachs Instituto de Artes Visuales on San Grau, mural by Abraham Portocarrero, also known as Yandy Graffer

 

AV. MIGUEL GRAU

Vous trouverez une sélection assez éclectique de style le long de l’avenue. Un mandala bleu par l’artiste américain Rye Quartz, un kaléidoscope de chats par Lima Loves… La star du show, cela dit, est une bien plus large réalisation par JADE Rivera, un artiste si bien établi qu’il a ouvert non pas une galerie mais deux dans le quartier. Cette fresque, Understanding and Protection (Compréhension et protection) remporta la première place du concours de street art de Barranco. Ses personnages portent souvent un masque transparent, souvent le bec d’un oiseau : une marque de leur attachement au monde naturel et leur volonté de le préserver. Ses œuvres ont le don de réchauffer le cœur: vous en croiserez quelques-unes dans les rues alentour.

 

where to to find street art in Barranco, Lima on Av. Miguel Grau, mandala by Rye Quartz where to to find street art in Barranco, Lima on Av. Miguel Grau, alien where to to find street art in Barranco, Lima on Av. Miguel Grau, where to to find street art in Barranco, Lima on Av. Miguel Grau, cats

 

RUE JIRÓN DOMEYER

Trois œuvres, au début de la rue (depuis l’avenue Miguel Grau) valent de s’y arrêter. La première, Las amazonas (Les Amazones) est signée Carlos Pinao, qui intègre souvent des motifs Maoris dans ses portraits. Le second, par Ale Wendorff, présente l’une de ses visions mystérieuses, shamanique presque. Les lignes, en s’allongeant comme des vagues, donnent l’illusion d’une myriade d’yeux – vous croiserez un exemple plus hypnotisant encore sur Oraya Pasaje. Le dernier fut réalisé par MUCHO, qui favorise les explosions de couleurs.

 

where to to find street art in Barranco, Lima on Jirón Domeyer. Mural by Carlos Pinao where to to find street art in Barranco, Lima on Jirón Domeyer. Mural by Carlos Pinao 2where to to find street art in Barranco, Lima on Jirón Domeyer. Mural by Ale Wendorff where to to find street art in Barranco, Lima on Jirón Domeyer. Mural by Mucho

CORPANCHO

Une longue fresque s’étale en beauté depuis le croisement avec Av. Miguel Grau : une sirène, coupe de vin en main, un dragon des mers, des vagues se transformant en fleurs… Cet étrange story-board fut imaginé par Conrad Florez, qui contribue au collectif d’artistes DMJC. Vous retrouverez ses visuels sur le site du Sullen Art Collective, une ligne de vêtements et d’accessoires inspirée par l’univers du tatouage.

 

where to to find street art in Barranco, Lima on Corpancho where to to find street art in Barranco, Lima on Corpancho 2


RUE 28 DE JULIO STREET

Une fabuleuse succession de fresques ici. En venant de l’Av. Miguel Grau, vous apercevrez d’abord deux déités incas avec un petit air de Transformers des temps anciens : une collaboration entre Lion Lima et Spove.

Un peu plus loin se trouve le portrait d’une femme âgée, présentée sur des éclats de miroirs contre un fond abstrait. Elle tend la main vers une photographie déchirée, chaque morceau présentant un visage différent. N.N. Decertor rappelle ici la douleur des familles touchée par la guerre civile des années 80-90. On estime à 16 000 le nombre de victimes tuées, à 3 000 le nombre de corps retrouvés. Déchirure politique mais souffrance commune… Les œuvres de l’artiste abordent souvent des polémiques sociales, forçant les passants à interrompre leur rêverie.

Los Salvajes (voir le chat-bus plus haut) contraste donc avec ses créatures féeriques. Approchez-vous et vous remarquerez des détails discrets : un minuscule coeur dans l’un des yeux, des insectes sur les feuilles. Plus bas se trouve le chef d’œuvre de Geraluz et Werk, Real eyes realize : le regard intense d’un tigre se fond dans celui d’un humain. Le motif est répété en enfilade, donnant l’impression qu’il impossible d’y échapper, la teinte bleue ajoutant un effet d’hypnose.

Continuez encore un peu. Au détour du mur d’un garage, vous tomberez sur une déesse mystérieuse, peinte par Bronik. Cette peau tatouée bleue, ses yeux doubles, ces couleurs franches sont la signature de cette artiste péruvienne, qui habite à présent Barcelone. Ne ratez pas non plus la scène de JADE Rivera, dans la cour d’une maison en bas de la rue. Notez l’harmonie de couleurs, toujours, entre le personnage et l’animal à ses côtés. Le masque transparent, ici vraiment en filigrane, semble offrir une transition d’être humain à guide spirituel avec une connexion particulière avec le monde naturel.

 

where to to find street art in Barranco, Lima on 28 de Julio Street where to to find street art in Barranco, Lima on 28 de Julio Street N.N. Decertor where to to find street art in Barranco, Lima on 28 de Julio Street N.N. Decertor 2 where to to find street art in Barranco, Lima on 28 de Julio Street piece by Los Salvajes where to to find street art in Barranco, Lima on 28 de Julio Street Collaboration Geraluz and w3rc Real Eyes Realize where to to find street art in Barranco, Lima on 28 de Julio Street, piece by Bronik where to to find street art in Barranco, Lima on 28 de Julio Street, mural by Jade Rivera

 

AV. PEDRO DE OSMA

Nul besoin d’aller bien loin, ces deux fresques de belles taille sont à deux pas de la rue 28 de Julio. Bien qu’étant de style totalement différent, elles sont toutes deux signées Pesimo. Toujours beaucoup d’émotions, de chaleurs dans ses œuvres. Vous en recroiserez quelques-unes en fin de circuit.

.

 

 

where to to find street art in Barranco, Lima on av. Pedro de Osma, mural by Pésimo where to to find street art in Barranco, Lima on av. Pedro de Osma, mural by Pésimo 2 where to to find street art in Barranco, Lima on av. Pedro de Osma, mural by Pésimo 3where to to find street art in Barranco, Lima on av. Pedro de Osma, mural by Pésimo 4

 

LE PONT DES SOUPIRS

Les guides de voyage l’annoncent souvent comme l’un des incontournables. Oui et non. La structure en soi est assez basique, voire sans intérêt. Elle permet de passer au-dessus de Bajada de Banos (autrefois un ravin qui descend jusqu’à la mer). La légende dit qu’en le traversant en retenant sa respiration, on verrait son souhait se réaliser… De la passerelle, vous aurez pleine vue sur une autre fresque de JADE Rivera, avec l’inscription Mi primer amor tenía doce años y las uñas negras (mon premier amour avait 12 ans et les ongles noirs de terre), un extrait du livre Une maison de carton par le poète péruvien Martín Adán. Pas de bec transparent : le visage du personnage est un masque en soi, s’ouvrant sur un monde intérieur. Des rêves ? La liberté ? Descendez l’escalier et vous trouverez, sur la droite de la fresque, une porte. Elle mène à la galerie de l’artiste, minuscule mais craquante. Vous en trouverez une seconde, plus grande, au croisement de Melgar et Ml. Mariscal Ramón Castilla.

 

where to to find street art in Barranco, Lima near the bridge of sighs Jade Rivera mural where to to find street art in Barranco, Lima near the bridge of sighs Jade Rivera world shop art gallery where to to find street art in Barranco, Lima near the bridge of sighs Jade Rivera world shop art gallery 2 where to to find street art in Barranco, Lima near the bridge of sighs Jade Rivera world shop art gallery 3

 

LES ESCALIER D’ORAYA PASAJE

Il faudrait, normalement, à peine 5 minutes pour monter ces escaliers. Avec l’avalanche de street art, il vous en faudra bien 15. Tout a commencé avec la compétition Las Paredes Hablan (les murs parlent) : une partie des fresques furent réalisées ici.

Voyez les quelques mots sur la première images ? La phrase entière, Pensar con el corazon (Penser avec le cœur), est l’œuvre d’Elliot Tupac : un créateur de caractères, pionnier de l’art chicha. Si vous êtes familier avec l’Amérique du sud, le nom vous est familier, il s’agit généralement d’une boisson de maïs fermenté. C’est aussi, au Pérou, un genre musical. Prenez de la musique folklorique, ajoutez-y guitares électriques et synthés et voilà ! Cette révolution culturelle renforça l’écart entre les classes. Trop forte, trop éclatante, c’est une musique assimilée à l’univers de la rue, forcément. Elle s’accompagne de posters, version papier de ces rythmes endiablés. Maitrisant déjà la calligraphie, Tupac s’est lancé : ses commissions l’amènent à présent à travers le monde.

Impossible de vous détailler toutes les fresques de ce passage… Quelques-unes, toutefois : Limeno Yandy Graffer est l’auteur (mentionné plus haut) du pêcheur et son cheval. Notez le bateau en origami sur son front qui revient souvent dans ses œuvres. Vous reconnaitrez aussi la plume, enfin, le pinceau/bombe aérosol d’Ale Wendorff (mentionnée plus haut) dans cette femme tenant son enfant dans ses bras. Personne ne semble s’accorder sur le nombre d’yeux dans ce portrait… Les animaux couleurs flamme et or, en pleine danse, sont d’Eduardo Yaguas, un historien devenu référence dans le monde de la bande dessinée en Amérique. La scène de surf est signée Renzo Ortega, un artiste local installé aujourd’hui aux US. Ses illustrations reflètent généralement son expérience de migrant, la dualité de deux cultures. Un petit dernier pour la route, tout en haut des escaliers : le portrait de Madame Victoria, une femme âgée qui découvre la mer pour la première fois. Collectivo MDH a tenté de capturer son regard rêveur, son émotion.

 

where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs. Mural by Chöco Car where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs. Mural by Limeno Yandy Graffer (real name Abraham Portocarrero) where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs. Whales by Seamanoid Wave by Entes93 where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs. Whales by Seamanoid where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs Mural by C. Stuccly and Dani Lush where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs mural by Eduardo Yaguas where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs Third Eye Mural by Faniart where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs mural by Renzo Ortega where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs Mural representing Mrs Victoria by Colectivo MDH where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs seagull by where to to find street art in Barranco, Lima along Oraya stairs Mural representing Mrs Victoria by Colectivo MDH

 

BAJADA DE BANOS STREET (DE L’ORAYA PASAJE A LA MER)

Quelques pièces seulement, sans trace de l’auteur si ce n’est l’illustration façon Picasso. Il s’agit là de la collaboration de 3 artistes : Pesimo (mentionné plus haut) qui travaille souvent avec Entes (sur Lima ou ailleurs dans le monde) et l’artiste chilien Saile (son nom, Elias, en verlan)

 

where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street 2 where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street pesimo93 Entes Pesimo Saile where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street 4


EL GATO TULIPAN (BAJADA DE BANOS, 350)

Coup de foudre pour cette association culturelle qui combine galerie d’art, espace musical et café. Prenez votre boisson au comptoir et montez directement au rooftop. Vous y trouverez quelques fauteuils et tables vintage, des chats ravis d’être câlinés et une vue sur le street art du quartier.

 

where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street view from the rooftop of El Gato Tulipán where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street view from the rooftop of El Gato Tulipán

 

MIRADOR CATALINA RECAVARREN

Un autre point de vue, sur le street art des escaliers. Vous y trouverez aussi une enfilade de restaurants.

 

where to to find street art in Barranco, LimaMirador Catalina Recavarren

 

BAJADA DE BANOS STREET (DE L’ORAYA PASAJE A L’AVENUE SAN MARTIN)

Depuis de Pont des Soupirs, vous apercevrez cet autre pont sur lequel Elliot Tupac (voir l’art Chicha, mentionné plus haut) a peint Equilibrio (balance). Entes and Pésimo (mentionné plus haut) eux aussi ont investi les lieux : le tunnel se divise en deux scènes présentant une série de personnages, de jour d’un côté, de nuit de l’autre. Leur ami Saile a ajouté, un peu plus haut, une grenouille se transformant en amazones jumelles. La fille aux cheveux mauves est signée Oz Montania : l’artiste qui a mis son pays, le Paraguay, sur la carte mondiale du street art. Vous reconnaitrez facilement ces compositions à multi-facettes. Warning : ces murs ultra colorés attirent les photoshoots et les selfies !

Vous avez repéré d’autres fresque s? Laissez-mois un mot dans les commentaires et je les ajouterai à la Google Map.

 

where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street Equilibrio by elliot tupac where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street entes93 where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street entes93 2 where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street entes y pesimo 3 where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street entes y pesimo where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street entes y pesimo 2 where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street entes y pesimo 3

where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street bridge where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street mural by saile 2 where to to find street art in Barranco, Lima Bajada de Baños Street Oz Montania

 

Share:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *