{Camden} Goûter aux dirty ice-creams de Mamasons

 

 

Tourelle de 3 boules de glace, sur un cône gaufré noir. Black Buko crémeux (noix de coco colorée de charbon, une superfood à la mode), matcha fabuleux, de belle qualité, et ube (une patate douce bleue en son cœur) pour cette teinte lavande, surprenamment florale. Oubliez la gelato, l’expérience est ici aussi gustative que visuelle ! Nous sommes à Mamasons, un minuscule café sur Camden qui recrée à sa façon les dirty ice-creams, ces glaces que l’on achète aux vendeurs de rue aux Philippines.

Le cadre se fait, forcément, plus luxueux : papier peint tropical et banquette en velours mauve, d’un côté, tables rondes à effet marbre et carreaux vieillis de l’autre, fresque murale dédié à l’une des signatures des lieux, les dirty buns, comptoir ouvert sur la cuisine, des plantes vertes ici et là. Mamasons est trendy, design mais aussi cosy et chaleureux. Peut-être parce que nous sommes à 5 minutes de matche du Stables Market – moins de foule, donc. Ou simplement parce que cette partie du quartier est plus résidentiel, plus resserré sur sa communauté. Parmi les habitués, des adolescents venus s’offrir un milkshake, des amoureux blottis dans un coin avec une coupelle et deux cuillères, des voisins venus bavardés, des bambins dont le visage s’illumine à la première cuillerée d’ube.

Et puis, bien sûr, il y a les foodies de passage, à la recherche de nouvelles sensations. Ou les voyageurs, comme moi, qui souhaitent rêver un peu. C’est le côté Black is the new cool de Mamasons, souvent qui a accroché notre attention : glace noire sur cornet noir, quel goût cela peut-il bien avoir ? La gaufre est épaisse, croustillante, un brin noisettée, addictive. La noix de coco semble plus fine encore, exotique à souhait, l’une de ces saveurs qui vous transporte ailleurs en une demie seconde. Et puis, il y a le bilog : un pain au lait philippin, empli de la boule d’ice-cream de votre choix, toasté quelques secondes, scellé par la chaleur, coupé en deux et servi immédiatement. La glace se tient encore ferme, fond just’au contact de la mie. Nirvanesque. D’autres repéreront d’emblée l’affogato, à essayer accompagné du sorbet au calamansi. Acidulé intense, oscillant entre mandarine et yuzu qui s’accorde à merveille au fruité de l’espresso. Sur notre to do list ? Tester, au plus vite, TOUTES les combinations possibles de Mamasons!

 

 

Mamasons | 91 Kentish Town Road, Camden

 

Mamasons Dirty Ice-cream (Camden, London): 3 scoops of filipino icecream > black buko (coconut), matcha and ube Mamasons Dirty Ice-cream parlour (Camden, London)  Mamasons Dirty Ice-cream parlour (Camden, London) 2  Mamasons Dirty Ice-cream parlour (Camden, London) 3  Mamasons Dirty Ice-cream parlour (Camden, London) 4  Mamasons Dirty Ice-cream parlour (Camden, London) Dirty Buns made here mural  Mamasons Dirty Ice-cream parlour (Camden, London): bilog (milk bun) filed with ube filipino icecream  Mamasons Dirty Ice-cream parlour (Camden, London): bilog (milk bun) filed with ube filipino icecream 2 Mamasons Dirty Ice-cream parlour (Camden, London): affogato with calamansi sorbeto

Share:

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *