24 heures à Bath

 

 

Bath… 1h30 de Londres en train. Anciens thermes romain, ville d’adoption de Jane Austen, splendeur de l’architecture géorgienne. Toute résistance est futile : vous allez, forcément, tomber sous le charme! Voici un guide express pour découvrir la ville en une journée, avec Google Map listant mes adresses en fin d’article. Happy city break, les amis!

 

Les Bains Romains

L’histoire de la ville commence il y a bien longtemps, en l’an 60. Au creux de la vallée verdoyante de l’Avon, les Romains découvrent une source d’eau chaude. Un cadeau divin, peut-être? Après tout, elle semble avoir des vertus thérapeutiques… La source est renommée sacrée, des thermes construits ainsi qu’un temple dédié à Sulis Minerva, déesse guérisseuse. Les lieux ne portent encore que le nom d’Aquae Sulis (littéralement les eaux de Sulis) mais Bath, nom adopté bien plus tard, est née.

Si ces eaux thermales continuent d’être utilisées au cours des siècles, elles perdent peu à peu de leur renommée… jusqu’au 17ième siècle. Thomas Guidott, étudiant en chimie et médecine, s’installe sur Bath, se passionne pour cette source et écrit même tout un ouvrage mettant en valeur ses qualités restauratrices. La noblesse, intriguée, se laisse tenter : le bouche à oreille fera le reste. Bath, fière d’une nouvelle richesse, prend alors en élégance. Thermes remis aux gouts du jour, belles façades néo classiques, commerces, théâtres, soirées dansantes. C’est le nouveau lieu de fête!

Les anciens bains romains, après avoir eu leur heure de gloire à l’ère géorgienne et victorienne, sert aujourd’hui de musée. Les visiteurs y découvrent les fondations romaines, la source qui y coule toujours, les vestiges trouvés lors des fouilles… Le tout est suprenamment bien conservé et ne manque pas d’atmosphère, d’autant plus que projections et acteurs en costumes permettent d’imaginer le quotidien des lieux. La scène centrale, celle du bassin aux eaux bleu-vert, souvent couronnées de brume, offre un vrai moment de paix. Assis à ses abords, la main glissant dans l’eau tiède, on y oublie souvent le temps qui passe.

Une autre expérience vous attend en fin de parcours, à la Pump Room. Voilà 200 ans que la fontaine y sert l’eau de la source, encore tiède et riche dit-on en 43 minéraux. Votre billet d’entrée en comprend une dégustation. A quoi s’attendre? A des notes un peu ferreuses, un peu terreuses aussi mais somme toute assez agréables. Ce magnifique salon géorgien sert aussi de restaurant et de salon de thé, souvent animé d’un pianiste ou d’un trio d’artistes. Un nuage de musique avec votre afternoon tea?

Bon à savoir : les bains romains sont l’attraction phare de Bath, plus d’un million de visiteurs par an! Mieux vaut venir tôt, dès l’ouverture pour mieux en profiter. Vers 10-11h arrivent les tours organisés et les classes scolaires. De juin à août, ils restent ouverts jusqu’à 22 heures, une autre façon de découvrir leur magie.

 

Roman Baths | Stall St, Bath BA1 1LZ
The Pump Room | Church St, Bath BA1 1LZ

 

Bath Roman Baths Bath Roman Baths Bath Roman Baths Bath Roman Baths Bath Roman Baths Bath Roman Baths The Pump Room Bath Roman Baths The Pump RoomBath Roman Baths The Pump Room

 


L’abbaye de Bath

En sortant des thermes romains, il suffit de traverser la place : impossible de la rater, elle est imposante. Prenez le temps d’admirer sa façade, au décor assez exceptionnel. De part et d’autres sont gravés dans la pierre deux échelles, ornées d’anges, une ascension spirituelle symbolique. Mais rentrez donc : ses plafonds, sculptés en éventail, vous laisseront sans voix… Promenez-vous aussi dans la nef et cherchez les anges musiciens, l’un deux joue de la cornemuse! Bonus, l’abbaye expose souvent des broderies complexes, des œuvres d’artistes comme ces papillons suspendus. Pour passer dans les coulisses, rejoignez la visite du clocher. Une centaine de marches plus haut, vous découvrirez l’arrière de l’horloge, les cloches (vous pourrez d’ailleurs en faire sonner quelques-unes) et surtout, depuis les toits, la plus belle vue sur la ville…

 

Bath abbey | Bath BA1 1LT
Tower Tour | Tous les jours sauf le dimanche, départ à toutes les heures (programme sur le site) | £6 / personne

 

Bath cathedral Bath cathedral Bath cathedral Bath cathedral Bath cathedral Bath cathedral Bath cathedral Bath cathedral Bath cathedral Bath cathedral angels Bath cathedral angels Bath cathedral view Bath cathedral view Bath cathedral clock Bath cathedral view Bath cathedral view Bath cathedral view Bath cathedral view

 


Découvrir les Bath Buns

Une petite faim après votre ascension? Direction North Parade pour goûter à la viennoiserie de la ville, des petits pains au lait légèrement briochés. Deux salons de thé mythiques s’y font presque face à face. Cherchez d’abord la plus ancienne maison de Bath, celle de Sally Lunn, un jeune boulanger Huguenot arrivé en 1680 et qui aurait inventé les fameux Bath Buns. Ils y sont de taille conséquente et proposés coupés en deux, toastés et tartinés de beurre et de cannelle. Oui mais voilà… De l’autre côté de la rue, The Bath Bun sert, depuis 1761, les “vrais” Bath Buns, disons la recette actuelle : saupoudrés de perles de sucre et de raisins secs. Impossible de les départager : ils sont aussi bons l’un que l’autre!

 

The Bath Bun | North Parade, Bath BA1 1NW
Sally Lunn | North Parade, Bath BA1 1NX

 

Bath Sally Lunn bun Bath Sally Lunn bun Bath Sally Lunn bun Bath The Bath Bun Tea shop Bath The Bath Bun Tea shop

 


Pulteney Bridge

Continuez North Parade jusqu’à la rivière. C’est d’ici que vous aurez la plus belle vue sur Pulteney Bridge, un pont de style palladien construit en 1773. Sa particularité? C’est l’un des 4 ponts au monde à servir de route tout en étant bordée d’échoppes… Boutiques de mode, de déco, fleuriste même. Faites une pause au Bridge Café admirer la rivière d’un autre angle – ils servent, en passant, un thé rooibos-rhubarbe joliment parfumé!

Bon à savoir : une fois le pont traversé, marchez jusqu’au rond-point. Vous y trouverez une boite aux lettres victorienne, hexagonale, d’un beau rouge rutilant, au petit nom de Penfold. Il n’en reste qu’une vingtaine dans tout le pays. Et puis, tout près, une pharmacie à l’ancienne, de style géorgien, celle d’A.H. Hale. Les flacons d’antan y sont sagement rangés sur une étagère en hauteur.

 

The Bridge Café | 17 Pulteney Bridge, Bath BA2 4AY
A.H. Hale Chemist | 8A Argyle Street, Bath BA2 4BQ

 

Bath pulteney bridge Bath pulteney bridge

Bath pillar letter box bath a.h. hale chemist

 


Victoria Art Gallery

Revenez sur vos pas et retraversez le pont. Au coin de la rue se trouve la galerie d’art Victorien. L’entrée à la collection permanente, au premier étage, est gratuite. Une fois l’escalier monté, pensez à lever les yeux pour admirer la rotonde, finement décorée d’or et mettant en scène les signes du zodiaque. La grande galerie avec ses angles arrondis, son contraste mur bleu contre fresque blanche style Wedgwood est un petit chef d’œuvre d’architecture victorienne. La petite galerie, elle, présente une incroyable collection de verre à liqueur, de Crystal de Bohème, de porcelaine britannique…

 

 

Victoria Art Gallery | Bridge St, Bath BA2 4AT | Entrée gratuite

 

Bath Victoria art gallery Bath Victoria art gallery Bath Victoria art gallery Bath Victoria art gallery

 


Guildhall Market

Just’à côté (littéralement), faufilez-vous dans le Guildhall Market, une petite galerie couverte. Voici 800 ans qu’un marché se tient sur ce site! Le bâtiment en soi date du 18ième siècle. Brûlerie de café, livres de seconde main, fromager local… Sans prétention mais un certain charme.

 

Guildhall Market | High St, Bath BA2 4AW | Du lundi au samedi

 

Bath guildhall market Bath guildhall market Bath guildhall market Bath guildhall market

 

Déjeuner au Garrick’s Head

Une belle adresse, histoire de s’éloigner des touristes… C’est à cette adresse qu’habita Beau Nash, dandy et trendsetter star de l’Angleterre du 18ième siècle. Aujourd’hui s’y tient un pub bien élégant au menu raffiné : Saint Jacques sur mousseline de topinambour et cubes de black pudding, bar grillé avec rubans de fenouil et sauce verte. On se régale à chaque bouchée! 5 bières locales sont disponibles à la pression.

Bon à savoir : en semaine la lunch offer (12h-14h30) propose 2 plats pour £15, 3 pour £16.50. La pre-theatre offer (17h30-19h), elle, est à £17.95 pour 2 plats, £20.95 les 3.

 

The Garrick’s Head | 7-8 St. Johns Place, City Centre, Bath BA1 1ET

 

The Garrick's head pub bath The Garrick's head pub bath The Garrick's head pub bath

 

Jane Austen Centre

La célèbre auteure a vécu à Bath avec sa famille de 1801 à 1806. Un guide en costume vous présentera d’abord sa vie, ses habitudes (attention, il vaut mieux bien comprendre l’anglais, même si les 15 minutes passent vite) avant de vous mener à une petite expo présentant les adresses de la ville liées à Jane, ainsi que des tenues. Vous pourrez en essayer une belle sélection en fin de visite! Ne ratez pas le salon de thé de style régent au premier étage, ni la boutique de souvenirs (avec ses badges I love Darcy) au rez-de-chaussée.

Bon à savoir : pour retracer les pas de Jane Austen dans Bath, il suffit de chercher les 5 adresses où elle a habité > 1 Paragon, 13 Queen Square, 4 Sydney Place (dont vous pouvez louer les appartements!), Green Park buildings et 25 Gay street (un peu plus haut dans la rue du musée).

 

Jane Austen Centre | 40 Gay St, Bath BA1 2NT

 

Bath Jane Austen's centre Bath Jane Austen's centre Bath Jane Austen's centre Bath Jane Austen's centre

 

The Circus

L’architecte John Wood, convaincu que Bath avait été le centre de l’activité druidique en Angleterre, partit visiter Stonehenge… puis construisit cette extraordinaire place au même diamètre. Les bâtiments géorgiens s’étalent autour de celle-ci en 3 arcs-de-cercle. Au centre, la pelouse cachait un immense réservoir alimentant chaque maison en eau.

 

Bath the circus Bath the circus Bath the circus

 

The Assembly Rooms

Au 18ième siècle on y venait prendre un thé, jouer aux cartes, danser… Jane Austen était une habituée des lieux! Les salles du rez-de-chaussée, luxueuses, sont ouvertes au public, l’étage abrite aujourd’hui le musée de la mode.

 

The Assembly Rooms | Bennett St, Bath BA1 2QH
Fashion Museum | Bennett St, Bath BA1 2QH

 

Bath the assembly rooms Bath the assembly rooms

 


Et côté shopping?

Toutes les grandes marques sont au rendez-vous! Je leur préfère les boutiques indépendantes de Broad Street et Walcot street… The Bath Hat Company pour des chapeaux rigolos, Rossiters, immense, pour la porcelaine British and tout ce dont vous rêvez pour des belles tables de fête, The Yellowshop pour la mode vintage, The Fine Cheese Co. pour goûter à la spécialité locale le Bath soft cheese (leur salon de thé sert d’excellentes quiches et gâteaux)… Ne ratez pas, sur Walcot Street les drôles de gargouilles. Ces versions modernes ne manquent pas d’humour!

 

Bath Bath Bath Bath Bath Bath Bath Bath Bath Bath Bath Bath Bath

 


Et avant de repartir…

Offrez-vous un beau moment de détente, dans l’esprit de Bath. Vous aviez commencé la journée par les bains romains… La source d’eau chaude alimente toujours des thermes, modernes, ceux de Thermae Bath Spa. Bassin de toute beauté, hammams parfumés et piscine chauffée sur les toits, avec vue sur la ville… Vous l’apercevrez d’ailleurs depuis le clocher de l’abbaye!

 

Thermae Bath Spa | The Hetling Pump Room, Hot Bath St, Bath BA1 1SJ | £35 pour 2 heures de bonheur

 

Bath Bath

 

Comment venir? Le train express depuis la gare de Londres Paddington rejoint Bath en 1h30 à peine. Et si vous voulez continuer l’aventure, Bristol (célèbre entr’autres pour les oeuvres de Brunel ainsi que ses fresques de street art) n’est qu’à 10 mn de train supplémentaire.

Bonne nouvelle : on peut à présent réserver vols, hôtels et tickets de train via Expedia.co.uk. Pour fêter le lancement de cette nouvelle option, Visit Britain et Expedia proposent un calendrier d’évènements à travers la Grande Bretagne, belle source d’inspiration.

 

bath map

 

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Save

Share:

2 Comments

  1. 15 Mar ’17 / 15:48

    En tant que grande fan de Jane Austen, Bath me fait de l’oeil depuis un bon moment et j’espère pouvoir concrétiser mon rêve cette année à l’occasion du Jane Austen Festival en septembre. Ton article me servira de guide 😉

    • Chocoralie
      15 Mar ’17 / 23:12

      @Tiphaine Mes Petits Carnets Oh la la, ça va être grandiose!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *