Le brunch basque d’Eneko

 

 

En apprenant qu’Eneko, le seul restaurant basque (du côté espagnol) de Londres, servait à présent des brunchs le week-end, impossible de résister. Vite, réservons!

Ma dernière visite était en soirée, l’atmosphère tamisée offrant l’atmosphère un côté éthéré, comme dans un rêve. A l’heure du déjeuner, l’architecture d’Eneko se révèle pleinement. Une fois la porte poussée, on emprunte un escalier de cuivre théâtral jusqu’à atteindre un espace suspendu entre l’entrée et le restaurant, laissant ainsi filtre la lumière naturelle. Un effet de spirale en douceur, comme si l’on descendait au cœur d’un coquillage précieux. Les contrastes de la palette de couleurs (rouge, noir, blanc) se font plus francs, la texture du papier peint, des partitions boisées sculptées à la main plus tactiles, les lignes de l’architectures plus tranchées. D’un côté, une beauté étrangement organique, de l’autre une élégance aux accents art déco…

 

Eneko One Aldwych Basque brunch Eneko One Aldwych Basque brunch Eneko One Aldwych Basque brunch Eneko One Aldwych Basque brunch Eneko One Aldwych Basque brunch Eneko One Aldwych Basque brunch

 

Dimanche. Ce jour où la vie ralentit enfin! Voilà qui mérite bien un cocktail, dont on aura le temps d’apprécier chaque gorgée. Dans les aperitivi d’Eneko, je demande donc… le Quince Bellini, alliant le grain de la poire à celui du kumquat, jouant sur la sensualité du musc, le pétillant du cava, dansant du sucré à l’acidulé. Le Golden Mary, lui, révèle des notes de vodka infusée d’épices, la texture dense des tomates jaune et se finit sur des touche de basilic et de poivre noir.

 

Eneko One Aldwych Basque brunch Golden Mary Quince Bellini cocktail Eneko One Aldwych Basque brunch Quince Bellini cocktail Eneko One Aldwych Basque brunch Golden Mary cocktail

 

Devant un menu aux noms exotiques, aux associations de saveurs intrigantes, j’avoue, j’hésite. Toute foodie que je suis, j’ai envie de tout gouter. Est-il raisonnable, pour réduire la tentation de demander le plat le plus coloré de son top 5? De s’offrir une petite recherche Instragram pour mieux choisir? Eneko divise le sien en 4 catégories : Euskal Azoka (street food en version tapas), Gallineros (des œufs frits), Txokos (les classiques) et Asado (cuisson au grill). Mon conseil? Les portions calent plus vite l’appétit qu’on ne s’y attend. Deux options : commandez un plat au grill et complétez ensuite par la street food/les œufs/les classiques. Ou concentrez-vous uniquement sur ces 3 derniers. Le menu ne propose pas d’emblée de sucré… Une belle sélection de créations eat pourtant proposées, gardez un peu de place!

Un plat apparait sur la table, suivi par bien d’autres. Ce n’est pas un brunch mais un festin! Le suckling pig (de l’épaule de porc cuite plusieurs heure, jusqu’à fondre dans la bouche) est servi dans une brioche frite, comme on le ferait pour un doughnut. L’oxtail (ou la queue de bœuf), est quant à lui aussi gouteux que les pots au feu de ma grand-mère. Présenté sur un mini pain au lait, il s’additionne de micro-coriandre et persil et des notes fumées de fromage Idiazabal.

Le black pudding est souvent un test pour moi. Si je me régale du boudin noir à la française, je regrette que les Anglais en détruisent la texture crémeuse en le faisant trop frire à la poêle. Eneko le propose déconstruit, tendre, légèrement épicé et couronné de piquillos grillés, leur douceur nature faisant écho à celle de la viande. Le tout s’accompagne de talos (des tortillas mexicaines, croustillantes, faites de farine de maïs et d’eau). Jouer avec la nourriture, soit. Inutile ici, toutefois. On se concentre plus sur la technique pour dévorer ce mini tacos élégamment que sur ses saveurs. Mieux vaut essayer de trouver le meilleur ratio viande/poivron du bout de sa fourchette!

Les œufs frits Arraultzak sont une petite merveille. Une tour gourmande empilant sur une chips des ornions caramélisés, des poivrons piquillos, des asperges sauvages et des micro herbes. Du croquant, des souvenirs de ratatouille sublime, le soyeux du jaune d’œuf… avec une purée mousseline saupoudrée de ciboulette ciselée sur le côté. Est-il possible de jamais trouver d’intérêt à un English Breakfast par la suite? Surprise : on vous remet à ce moment une coupe de cava, cadeau de la maison avec chaque brunch.

 

Eneko One Aldwych Basque brunch suckling pig brioche Eneko One Aldwych Basque brunch suckling pig brioche Eneko One Aldwych Basque brunch oxtail on milk bread Eneko One Aldwych Basque brunch black pudding piquillo pepper Eneko One Aldwych Basque brunch black pudding piquillo pepper Eneko One Aldwych Basque brunch Arraultzak eggs Eneko One Aldwych Basque brunch mashed potatoes Eneko One Aldwych Basque brunch black pudding piquillo pepperEneko One Aldwych Basque brunch black pudding piquillo pepper

 

Amis carnivore, vous allez adorer les plats au grill. Mon favori, déjà testé lors de ma première visite reste le canard, joliment saisi, le peau croustillante et saupoudrée de flocons de sel, la viande juteuse à souhait, une catégorie à part. La côte de bœuf façon Txuleta  est elle aussi sensationnelle. Au pays basque, il s’agirait de bétail âgé entre 8 et 18 ans et dont la viande, plus sombre, sera marbrée de graisse à merveille. L’investissement à long terme (en général on ne garde les bœufs que 30 mois maximum), la complexité des saveurs font monter le prix de l’étiquette. Pour rester à la fois dans l’esprit et le raisonnable, Eneko utilise du bœuf de Rhug Estate engraissé sur 35 mois qui vous fera soupirer de bonheur. Rajoutez salade du jardin, haystack potatoes (des frites super fines mais tendre au cœur) et une salade (étonnamment addictive) d’oignons de printemps. Fondez.

 

Eneko One Aldwych Basque brunch duck breast gernika peppers Eneko One Aldwych Basque brunch duck breast gernika peppers Eneko One Aldwych Basque brunch txuleta rib of beef Eneko One Aldwych Basque brunch Eneko One Aldwych Basque brunch

 

Mais parlons desserts, les amis. Le premier instinct est de refuser – désolée, calée! Par politesse, par curiosité aussi, on jette toutefois un coup d’œil. On décide d’en partager un. N’arrivant pas à se mettre d’accord, on en prendra deux… Aucun regret. La salted caramel mousse ravit d’intensité, tout comme ses sphères de chocolat blanc emplie de ganache style fudge. Bonus : une quenelle de la glace signature d’Eneko, au lait de brebis. Le pineapple sorbet and foam, lui, disparait en un rien de temps. Sans doute cette belle légèreté, ce côté rafraichissant aussi, une douceur ensoleillée. Pour un peu, on demanderait à l’hôtel One Aldwych, dans lequel se niche le restaurant, s’il ne leur resterait pas une chambre, le temps d’une sieste…

 

Eneko | One Aldwych, London WC2B 4BZ | Brunch le samedi de 11h40 à 14h30 et le dimanche de 11h30 à 15h30. Accompagné d’un verre de cava gratuit. 

 

Eneko One Aldwych Basque brunch Eneko One Aldwych Basque brunch dessert salted caramel mousse, cookie crumble Eneko One Aldwych Basque brunch dessert pineapple sorbet and foam Eneko One Aldwych Basque brunch dessert pineapple sorbet and foam Eneko One Aldwych Basque brunch dessert pineapple sorbet and foam

Save

Save

Share:

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *