Un week-end dans le Wiltshire (Jour 2)

 

Nous étions arrivés tard à notre B&B la veille – dans le Wiltshire, on oublie vite de regarder sa montre, tant la région est belle! Un instant de perplexité, toutefois en garant la voiture. Demeure du 17ième siècle, entrée grandiose : est-ce bien là Great Marshwood Farm? Mais oui, dans la famille depuis 3 générations déjà. Avec moquette épaisse aux motifs extravagants, papiers peints luxueux, rideaux rappelant les œuvres de William Morris, cheminées décorées de carreaux victoriens, tasses en porcelaine dans les chambres…

Le petit-déjeuner se prend dans une salle de belle taille. Les œufs viennent du poulailler, devant la cuisine, le miel d’un ami habitant tout près, les confitures sont faites maison. Parfois des mûres poussant sauvages dans la campagne alentours, de prunes du jardin ou simplement en alliant pommes, citron, orange et pamplemousse en une marmelade divine. Autour d’une tasse d’Earl Grey fumante, nous écoutons Fiona nous parler de la vie de la ferme et de ses 400 moutons. Sa fille, pourtant paysagiste de métier,  partage elle aussi cette passion. Son cadeau, pour ses 3o ans? Son rêve : 5 brebis de race Jacob, à la fourrure blanche et noire. Elles se dénotent facilement du troupeau, vous les apercevrez sans mal en vous promenant le long des prairies de la propriété. Une fois tondue, la laine est filée par la Natural Fibre Company, tricotée en mitaines par la mère de Fiona et vendues sur place. Impossible de résister.

Outre les quelques chambres en B&B, le bâtiment compte aussi une partie “cottage” pour 4 personnes, louée également aux vacanciers. Et puis, à quelques minutes de route de là, une cabane de berger avec vue sur les collines, tout confort et drôlement romantique. L’espace est bien organisé : un lit moelleux avec de grands rangements en dessous, un poêle, une plaque électrique pour faire chauffer la bouilloire. Et à l’extérieur, un BBQ, une table et des chaises de jardin, histoire de profiter des soirées d’été autour d’un feu de camp après de belles randonnées ou des circuits à vélo dans le coin. Il est possible de commander un panier de petit-déjeuner (continental, fruits frais, jus et copieux sandwichs au bacon) ou simplement de venir prendre un full English Breakfast à la ferme. Les jours de pluie, on s’imagine déjà rester sous la couette, à bouquiner en écoutant la musique des gouttes d’eau contre les vitres. Histoire de déconnecter un peu.

A discuter ainsi, nous réalisons d’un coup qu’il est déjà 11 heures, vite, reprendre la route! La fille de Fiona file en cuisine. Elle prépare toujours des Victoria sponge cakes miniatures pour l’arrivée des invités et nous les avait mis de côté, pour un encas improvisé lors de nos aventures.

 

Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton shepherd's hut Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton shepherd's hut Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton shepherd's hut Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton shepherd's hut Wiltshire Marshwood Farm B&B Dinton

 

Le programme de notre journée dans le Wiltshire? La découverte de Stourhead, une propriété du National Trust. En cette saison, la demeure (bibliothèque de style Régence, mobilier Chippendale) n’ouvre que son grand hall. Immense feu de cheminée, belle collection de portraits retraçant le passé des lieux, piano invitant chacun à jouer quelques mélodies pour ajouter à l’atmosphère.
Qu’importe : les visiteurs viennent surtout se promener autour du lac, dans les 1,072 hectares de jardins et forêts de chêne, sycomores, bouleaux, châtaigniers…

Les couleurs sont encore celles d’hiver. Une broderie de bruns tissées par les feuilles au sol. Celui plus sombre, plus sévère des arbres contrastés de tapis de mousse à leurs racines ou d’une rangée de fougères sur leur branchages. Le gris lumineux des pierres s’enjolive du vert céladon du lichen, parfois teinté d’orange. De temps à autre, un éclat écarlate, celui d’un rouge-gorge. Ici et là, les pétales fuchsia des rhododendrons en fleurs, des perce-neiges sur les rives du lac. Le printemps prend doucement ses marques.

Au détour des sentiers, se dévoilent des merveilles d’architecture. Un temple dédié à Flora, un autre à Apollo, un obélisque, un cottage gothique, un pont palladien, un panthéon… C’est Henry Hoare, en 1740, revenu de voyage, qui dessina cette vision arcadienne. Souvenirs d’Italie, de Grèce, d’Egypte. Ajoutez un peu de brume, comme dans un rêve.

Une petite faim? Vous trouverez un pub just’à la sortie. Et pour les envies de pique-nique, un farm shop avec fromages, charcuterie, chutneys, gâteaux régionaux. Le Wiltshire a toujours de quoi surprendre. Après tout, il s’agissait là de notre troisième séjour et nous n’en avons vu qu’une infime partie…

 

Grand merci à Visit Wiltshire fpour l’organisation du week-end – les photos de la première journée par ici!

 

Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead GardenWiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead GardenWiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead GardenWiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead GardenWiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden Wiltshire Stourhead Garden

Save

Save

Save

Share:

2 Comments

    • Chocoralie
      20 Feb ’17 / 11:17

      @Cherry Wood La campagne britannique a un charme fou!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *