{Bristol} Le SS Great Britain de Brunel

 

 

Quelle image vous vient à l’esprit au mot Bristol? Sans doute le Clifton Suspension Bridge, iconique, conçu par Brunel. Il mourut d’ailleurs avant de le voir dans sa totalité. Ingénieur de génie, visionnaire de renom, peu réalisent l’étendue de son portfolio. On lui doit par exemple le premier tunnel sous la Tamise (qui existe toujours et sert au métro londonien), la gare de Paddington et le chemin de fer jusqu’à Bristol, ainsi que quelques navires transatlantiques. Son chef d’œuvre, le SS Great Britain, aujourd’hui amarré dans le port de la ville, est ouvert au public.

Remontons le temps. Nous sommes en 1843 : cet incroyable paquebot à vapeur, destiné au transport des passagers, est le plus long au monde. C’est aussi le premier à être doté d’une coque de fer et d’une propulsion à hélice, la plus puissante jamais utilisée. Les hélices à elles seules pèsent 340 tonnes. Quel génie! s’exclament ses admirateurs. Quelle folie! répondent les autres, convaincus qu’il aurait coulé avant même d’avoir quitté la marina. Tous acquiescèrent toutefois – il s’agissait là de la plus incroyable expérience depuis la Création. Il eut, bien sûr des défis… comme de devoir élargir la sortie du port, trop étroite… mais il vogua avec succès entre l’Angleterre et les Etats-Unis, vers l’Australie aussi, avant de servir de cargo pour le charbon. Son acier fut réquisitionne en partie durant la Seconde Guerre mondiale, menant à sa décommission. Une fois à la retraite, il fut décidé que le SS Great Britain servirait de musée.

 

 

Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship

 

Le navire fut donc ramené sur Bristol, placé à cale sèche dans le dock où il avait vu le jour. La rénovation ne fut pas aisée. Une étude en 1998 montra que sa coque continuait de souffrir de l’humidité de l’air – 25 ans de plus et il n’en resterait rien… Il fallut donc créer une capsule spéciale pour la conserver, réguler la température en permanence. Enfin, en 2005, le SS Great Britain rouvrait enfin ses portes.

De loin, on aperçoit d’abord sa ribambelle de drapeaux colorés, dansant dans la brise. Puis, en s’approchant, le contraste entre cette peinture noire, doublée d’une ligne blanche tout le long et ses riches décorations dorées. Majestueux. A ses abords, un gentleman en haut de forme, cigare aux lèvres fait les cent pas : il s’agit de Brunel, bien sûr, qui vous confiera quelques anecdotes avant de vous guider vers le navire. Une série d’escalier et vous voici en sous-sol, au niveau de la coque. Un toit de verre laisse entrer la lumière du jour. Je ne m’attendais pas à être impressionnée, après tout, le concept était similaire à celui du Cutty Sark, sur Greenwich. C’était sans compter sur la taille, rendue plus impressionnante encore par les murs de briques. Une sorte de temple victorien, un Dieu des océans qui impose le respect. Quelle puissance! Et pourtant… quelle fragilité aussi – à certain endroit, le métal semble aussi fin que du papier.

 

Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship

 

Pour accéder au pont supérieur, il faudra ressortir puis traverser le Dockyard Museum. Prenez le temps de l’explorer : ses galeries regorgent de photographies, d’objets du quotidien, de cloches, d’outils, même de graffiti gravés par l’équipage. Peu à peu l’histoire du SS Great Britain prend vie – lettres de passagers racontant à leur famille leur traversée, roman écrit par l’un d’eux lors de son voyage.

Vous voici enfin revenu au plein air. Les rangées de maisons arc-en-ciel de Bristol semblent incongru, clash soudain de 2 époques. Si vous venez en été, vous croiserez certainement des groupes enfilant leur harnais. Il est en effet possible pour un coût supplémentaire de s’imagine matelot victorien et d’escalader les mats jusqu’à 30 mètres de hauteur. L’expérience est mémorable!

 

Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship BristolBristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship

 

Il est plus encore à voir : les cabines, mises en scène comme si les passagers étaient à bord… senteurs comprises (brise marine, pain chaud cuit dans les cuisines, médicaments…). Les lits sont incroyablement étroits, même pour les premières classes, qui peuvent au moins se changer les idées sur la promenade couverte ou le salon prévu pour les repas. En seconde, la place et la lumière manquent plus encore. En troisième, les lits sont collés les uns aux autres, aucune intimité. Imaginez donc sur plusieurs semaines! Ne partez pas sans jeter un coup d’œil au moteur, reconstruit à l’identique, mais dans des matériaux plus légers. Il tourne à la perfection. C’est un peu le battement de cœur du navire.

A faire en famille aussi!

 

>> Plus d’informations sur le SS Great Britain ici <<

 

Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain shipBristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship Bristol Brunel's SS Great Britain ship

Save

Save

Share:

2 Comments

  1. 10 Nov ’16 / 21:41

    Cela fait un petit moment déjà que j’ai envie de me rendre à Bristol, depuis un documentaire sur la ville et il parlait de ce magnifique bateau. En photos, il est encore plus WAHOUU !

    • Chocoralie
      25 Nov ’16 / 16:16

      @Tiphaine En plus, plein de festivals dans cette ville!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *